Wednesday, 27. September 2017, Paris, Marchés et mondialisation "comprendre les enjeux économiques"

from 27. September 2017 - 9:30
till 04. October 2017 - 17:30
Paris
FranceParisAvenue Stephen Pichon75013
Show map
5 people attending
Event description
Programme :

Le libre-échange, une théorie à l’épreuve des faits : écologie, développement, inégalités

27 septembre 2017

Laurent Cordonnier

L’absence des barrières dans le commerce international permet d’augmenter la production mondiale grâce à la spécialisation de chaque pays dans les produits les plus efficients et rentables. Mais pourquoi la mondialisation économique et financière est en train de faire augmenter les inégalités ? En effet on constate une croissante concentration de la richesse tandis que la majorité de la population active est davantage confrontée au chômage, à la pauvreté, à l’exploitation et au mécontentement social qui l’empêche d’avoir une vision critique de son existence. La négation des droits à la santé et à l’éducation est en train de condamner les peuples à vivre dans l’injustice : quelles sont donc les conséquences réelles du libre-échange ?

Protectionnisme et patriotisme économique

28 septembre 2017

Liem Hoang Ngoc

Show me more

Le TAFTA est un traité de libéralisation commerciale transatlantique qui veut modifier les réglementations et abattre les douanes entre l’Europe et les Etats-Unis, afin de rendre plus fluide le commerce entre les deux côtés. Pourquoi est-il dangereux ? Le but de ce traité, qui a été négocié entre la Commission Européenne et le gouvernement des Etats-Unis, est de construire un bloc géopolitique pour affaiblir les pays émergents comme la Chine, le Brésil et l’Inde, en créant un marché exclusif entre l’UE et les Etats-Unis. Les règles et les priorités seront ainsi déterminées par des organismes techniques et non par les gouvernements des pays membres. Mais il n’est pas le seul accord sur la table : l’Accord avec la Canada (le CETA) porte les mêmes menaces. Les accords transatlantiques risquent-ils de favoriser la croissance du pouvoir des multinationales au détriment de la tutelle des droits des consommateurs et des travailleurs ? En janvier 2017, le président américain Donald Trump a décidé de mettre un terme aux négociations de l’accord de libre-échange trans-pacifique. Est-ce le signe d’un tournant ? Les jours du TAFTA sont-ils comptés ? De même, la résistance de la Wallonie au CETA, même si elle n’a pas mis un terme au projet, augure-t-elle de futures divisions entre pays européens sur le libre-échange ?

Le système financier international depuis 2008 : réformes européennes, tendances mondiales, vers une nouvelle crise ?

29 septembre 2017

Dominique Plihon

Le système financier international est en proie à une forte instabilité depuis la crise financière qui a débuté en 2008 aux Etats-Unis. Sont touchés non seulement les pays avancés du G7, mais également les pays dits émergents qui se sont ouverts à la finance internationale. Les pays de l’Union européenne et la zone euro ont été fortement secoués par les soubresauts financiers. Loin de protéger les pays membres, les règles européennes dictées par la doxa néolibérale ont amplifié les effets de la crise financière et créé de profonds déséquilibres. Les réformes financières n’ont pas été à la hauteur des enjeux. L’Union bancaire européenne a apporté quelques progrès, notamment dans le domaine de la supervision, mais l’absence de réforme des structures bancaires, due au pouvoir excessif des lobbys, contribue à pérenniser les oligopoles bancaires dits « systémiques », qui mettent en danger la stabilité du système bancaire européen. Le projet d’Union des marchés de capitaux, lancé par la nouvelle Commission européenne en 2014, va contribuer à accentuer la domination des marchés de capitaux, avec un risque accru d’instabilité. La dérégulation prônée par le président Donald Trump va-t-elle accroître la fragilité du système financier international ?

Désarmer les marchés et construire des alternatives

La « société civile » **** aux marchés

Les monnaies complémentaires

2 octobre 2017

Frédéric Lemaire et Marie Fare

**** aux méfaits de la finance libéralisée et au pouvoir des lobbys, les acteurs de la société civile se mobilisent pour résister et proposer des alternatives. Les mobilisations cherchent à atteindre des objectifs différents, tels que la séparation des banques de détail et d’investissement, l’élimination de l’évasion fiscale, ou l’instauration d’une taxe sur les transactions financières pour stopper la spéculation. Les monnaies locales complémentaires (MLC) constituent l’une des alternatives les plus intéressantes **** à la domination de la finance mondialisée et la logique spéculative des marchés financiers. Les MLC contribuent à la relocalisation des activités et au renforcement des solidarités locales, indispensables pour recréer du lien social et des emplois de proximité. De ce fait, les MLC constituent un des leviers de la transition écologique et sociale.

Impôts et justice sociale

3 octobre 2017

Guy Worms

L’impôt est, avant tout, un prélèvement effectué par un pouvoir sur ses assujettis, afin de lui permettre d’exercer ses activités. Par quel cheminement, philosophique et politique, en est-on venu à vouloir en faire un outil de justice sociale ? Cette démarche a-t-elle rencontré des obstacles, voire produit des effets pervers ? La TVA est-elle antisociale ? L’impôt progressif sur le revenu est-il juste ? Que penser de la fiscalité du patrimoine ?... et des cotisations sociales ? Histoire et actualité sont ici confrontées pour tenter de répondre à une question vieille comme le monde... Une journée animée par Guy Worms, ancien conseiller de Pierre Bérégovoy aux ministères des affaires sociales et des finances.

Les paradis fiscaux et le contournement de l’impôt

4 octobre 2017

Eva Joly et Fréderic Lemaire

Un réseau global de paradis fiscaux permet aux multinationales et riches particuliers d’esquiver les impôts pour des centaines de milliards d’euros chaque année, nous privant par la même occasion de ressources précieuses dont nous pourrions tous bénéficier. Beaucoup de gouvernements sont complices de ce système et les conséquences sont néfastes surtout pour les pays les plus pauvres qui n’ont pas de ressources nécessaires afin de garantir les services essentiels comme l’éducation et la santé, c’est-à-dire les moyens les plus efficaces de lutter contre la pauvreté. Et que dire des sociétés dites « offshore » ? Même si les sociétés offshores ne sont pas illégales en soit, dans beaucoup de cas elles représentent le moyen idéal pour opérer dans les paradis fiscaux. Il s’agit en effet de sociétés enregistrées sur les bases d’un Etat étranger, mais qui conduisent leurs activités en dehors du ressort territorial de ce dernier.

LIEU : Rédaction du Monde diplomatique, 1-3 Avenue Stephen Pichon - 75013 PARIS

TARIFICATION : Voir bulletin d’inscription sur notre site internet
Les Insus Dernier Appel
Friday 15. September 2017
10 shares
Dîner-croisière sur la Seine
Friday 01. December 2017
3 shares
Bpifrance Inno Generation - AccorHotels Arena
Thursday 12. October 2017
4 shares
Jil Caplan - 28 septembre - Le Trianon
Thursday 28. September 2017
6 shares
SVGV - Paris (FR) Cat's Eyes Café
Sunday 03. September 2017
3 shares
Find more interesting events
Get recommendations for events based on your Facebook taste. Only click, that's it!Show me events suited for meNot now